Comment déterminer si vous empruntez des fonds à IB

Si le solde de trésorerie total pour un compte donné est débiteur ou négatif, les fonds sont alors empruntés et le prêt est soumis à des intérêts. Un prêt peut cependant exister même si le solde de trésorerie total est créditeur, ou positif, après compensation par calcul d'une position nette ou suite à des différences de timing. Les exemples les plus communs sont les suivants:

 
1.       Soldes de devises créditeurs vs. débiteurs – les titulaires de compte peuvent emprunter du cash libellé dans une devise si ce montant peut être sécurisé par un solde de trésorerie créditeur dans une autre devise. Prenons l'exemple d'un compte dont l'USD est la devise de base qui détient un solde de trésorerie créditeur en USD réglé de 10,000, et un solde de trésorerie en EUR réglé de 5,000, avec un taux de change EUR.USD de 1.38:1. Dans cet exemple, aux fins de reporting et de calcul des intérêts, le solde de trésorerie global est un crédit de 3,088 USD (10,000 – (5,000 * 1.38)). Puisque chaque devise est soumise à un approvisionnement unique et à des accords de réinvestissement, le solde débiteur serait soumis à des coûts de financement basés sur le taux de benchmark et le palier correspondant. Le coût peut être compensé par les intérêts gagnés sur le solde créditeur sur la base du taux de benchmark et palier.
 
2.       Soldes bruts par segment – L'Universal Account IB comporte des sous-comptes ou segments, chacun d'entre eux détient des positions et montants de garantie qui, à des fins réglementaires et de protection des clients, ne peuvent pas êtres amalgamés. Cette distinction ne permet pas la compensation par calcul d'une position nette entres les segments : un crédit dans un segment ne peut par conséquent pas compenser le débit d'un autre. Prenons par exemple le cas d'un compte IB LLC détenant des positions de titres et contrats dont le segment contenant les titres enregistre un solde débiteur de 3,000 USD et le segment contenant les contrats un solde créditeur de 8,000 USD. Bien que le compte enregistre un solde créditeur global net de 5,000 USD, le solde débiteur sera soumis à des charges d'intérêts qui peuvent compenser partiellement les intérêts gagnés sur le solde positif.
 
3.       Ventes à découvert (short) – une vente short est une transaction sur marge par laquelle un titulaire de compte emprunte une action plutôt que du cash. Bien que le produit de la vente short soit crédité sur le solde de trésorerie du compte, un dépôt de garantie doit être constitué auprès du préteur des actions pour garantir leur rendement. Par conséquent, et en reconnaissance du fait que la transaction de prêt est soumise à ses propres conditions de financement, il n'est pas tenu compte du montant de garantie en cash du prêt aux fins de déterminer si un prêt sur marge existe.
 
Prenons l'exemple d'un compte enregistrant une valeur nette liquidative (tous les soldes en USD) de 9,000 dont un solde de trésorerie positif de 4,000, une valeur en actions longue de 10,000 et une valeur en actions short de 5,000. Afin de déterminer si les fonds sont empruntés pour financer la position d'actions longue, la portion cash de 5,000 tenant lieu de dépôt de garantie auprès du prêteur des actions est déduite du solde de trésorerie global de 4,000, engendrant un débit de 1,000. Le débit est soumis à des charges d'intérêts et le cash sous-jacent à l'action emprunte soit une charge d'intérêts dans le cas d'actions difficiles à emprunter, soit une remise sur action short si les actions sont faciles à emprunter et les taux de réinvestissement suffisamment élevés.
 
4.       Fonds non réglés - les emprunts sont déterminés en fonction des fonds réglés et le moment où le paiement est dû ou reçu pour une transaction donnée dépend du produit (par ex. les actions se règlent généralement à 3 jours ouvrables, les devises spot à 2 et les dérivés à 1). Aux fins d'établissement des relevés et de la plateforme de trading, les soldes de trésorerie sont reportés sur la base de la date de transaction plutôt que de la date de règlement, comme si le règlement avait eu lieu.
 
Par conséquent, un compte enregistrant un solde de trésorerie positif peut, en réalité, toujours être l'objet d'un prêt sur marge si ce dernier inclut le produit de la vente de l'action acheté avec les fonds empruntés et en attente de règlement. De la même manière, un compte peut enregistrer un solde débiteur basé sur la date de transaction mais ne pas encore être l'objet d'un prêt sur marge et de charges d'intérêts puisque la transaction n'a pas encore été réglée.
 
Pour plus d'informations concernant le calcul des intérêts, veuillez consulter l'article Comment sont calculés les intérêts.