Présentation des méthodologies de calcul de marge

Présentation

La méthodologie utilisée pour calculer l'exigence de marge pour une position donnée est largement déterminée par les trois facteurs suivants :
 
1.      Le type de produit ;
2.      Le règlement de la bourse sur laquelle le produit est listé et/ou le régulateur principal du courtier ;
3.      Les exigences internes d'IBKR.
 
Bien qu’il existe un certain nombre de méthodologies, elles ont tendance à être classées dans l’une des deux approches suivantes : basée sur les règles ou basée sur le risque. Les méthodes basées sur des règles supposent généralement des taux de marge uniformes sur des produits similaires, n’offrent aucune compensation inter-produits et prennent en considération les instruments dérivés d’une manière similaire à celle de leur sous-jacent. En ce sens, ils offrent une facilité de calcul mais font souvent des hypothèses qui, bien que simples à exécuter, peuvent surestimer ou sous-estimer le risque d’un instrument par rapport à sa performance historique. Un exemple courant de méthodologie basée sur des règles est l'exigence Reg. T.
 
En revanche, les méthodologies basées sur le risque cherchent souvent à appliquer une couverture de marge reflétant les performances passées du produit, à reconnaître certaines compensations inter-produits et à modéliser le risque non linéaire des produits dérivés à l’aide de modèles de tarification mathématiques. Ces méthodologies, bien qu’intuitives, impliquent des calculs qui peuvent ne pas être facilement reproductibles par le client. De plus, dans la mesure où leurs apports reposent sur le comportement observé sur le marché, cela peut entraîner des exigences sujettes à des fluctuations rapides et importantes. TIMS et SPAN sont des exemples de méthodologies basées sur le risque.
 
Que la méthodologie soit basée sur des règles ou sur le risque, la plupart des courtiers appliqueront des exigences de marge internes qui servent à augmenter l’exigence légale ou de base dans des cas ciblés où l’opinion du courtier sur l’exposition est supérieure à celle qui serait satisfaite uniquement en respectant cette exigence de base. Un aperçu des méthodologies basées sur les risques et les règles les plus courantes est fourni ci-dessous.
 
Présentation de la méthodologie
  
Basée sur le risque
a.      Portfolio Margin (TIMS) – Le Theoretical Intermarket Margin System, ou TIMS, est une méthodologie basée sur le risque créée par l’Options Clearing Corporation (OCC) qui calcule la valeur du portefeuille en fonction d’une série de scénarios de marché hypothétiques où les changements de prix sont supposés et les positions réévaluées. La méthodologie utilise un modèle d’évaluation des options pour réévaluer les options et les scénarios OCC sont complétés par un certain nombre de scénarios internes qui servent à capturer des risques supplémentaires tels que les mouvements extrêmes du marché, les positions concentrées et les changements dans les volatilités implicites des options. De plus, il existe certains titres (par exemple, Pink Sheet, OTCBB et low cap) pour lesquels la marge peut ne pas être étendue. Une fois que les valeurs prévues du portefeuille sont déterminées à chaque scénario, celui qui prévoit la plus grande perte est l’exigence de marge.
 
Les positions auxquelles la méthodologie TIMS peut être appliquée comprennent les actions américaines, les ETF, les options, les SSF et les actions et options non américaines qui répondent au test ready market de la SEC.
 
Comme cette méthodologie utilise un ensemble de calculs beaucoup plus complexe qu’un ensemble basé sur des règles, elle a tendance à modéliser plus précisément le risque et offre généralement un effet de levier plus important. Compte tenu de sa capacité à offrir un effet de levier accru et du fait que les exigences fluctuent et peuvent réagir rapidement aux conditions changeantes du marché, il est destiné aux personnes averties et nécessite un capital minimum de 110 000 $ pour commencer et de 100 000 $ pour maintenir. Les exigences pour les actions selon cette méthodologie varient généralement de 15 % à 30 %, l’exigence la plus favorable étant appliquée aux portefeuilles qui constituent un groupe d’actions hautement diversifié qui ont historiquement affiché une faible volatilité et qui ont tendance à utiliser des couvertures d’options.
 
b.       SPAN – Standard Portfolio Analysis of Risk, ou SPAN, est une méthodologie de marge basée sur le risque créée par le Chicago Mercantile Exchange (CME) qui est conçue pour les contrats à terme et les options sur contrat à terme.  D’une façon similaire à TIMS, SPAN détermine une exigence de marge en calculant la valeur du portefeuille compte tenu d’un ensemble de scénarios de marché hypothétiques où les changements de prix sous-jacents et les volatilités implicites des options sont supposés changer. Encore une fois, IBKR inclura dans ces hypothèses des scénarios internes qui représente les mouvements extrêmes de prix ainsi que l’impact particulier que ces mouvements peuvent avoir sur les options profondément hors du cours. Le scénario qui projette la plus grande perte devient l’exigence de marge. Un aperçu détaillé du système de marge SPAN est fourni dans KB563.
 
Basée sur les règles
a.      Reg. T – La banque centrale américaine, le Federal Reserve Board, a la responsabilité de maintenir la stabilité du système financier et de contenir le risque systémique pouvant survenir sur les marchés financiers. Pour ce faire, elle régit en partie le montant du crédit que les courtiers peuvent accorder aux clients qui empruntent de l’argent pour acheter des titres sur marge. 
 
Ceci est accompli par Regulation T, or Reg. T comme on l’appelle communément, qui prévoit la constitution d’un compte sur marge et qui impose l’exigence de marge initiale et des règles de paiement sur certaines opérations sur titres. Par exemple, sur les achats d’actions, Reg. Par exemple, sur les achats d’actions, Reg. T exige actuellement un dépôt initial de marge par le client égal à 50 % de la valeur d’achat, permettant au courtier d’étendre le crédit ou de financer les 50 % restants. Par exemple, un détenteur de compte qui achète pour 1 000 $ de titres est tenu de déposer 500 $ et autorisé à emprunter 500 $ pour détenir ces titres.
 
Reg. T établit uniquement l’exigence de marge initiale et l’exigence de maintien, le montant nécessaire pour continuer à détenir la position une fois initiée, est fixée par la règle de Bourse (25 % pour les actions). Reg. T n’établit pas non plus d’exigences de marge pour les options car cela relève de la compétence des règles de la bourse de cotation qui sont soumises à l’approbation de la SEC. Les options détenues dans un compte Reg. T sont également soumises à une méthodologie basée sur des règles dans laquelle les positions à découvert sont traitées comme un équivalent d’actions et un allègement de marge est prévu pour les transactions de spread. Enfin, les positions détenues dans un Portfolio Margin éligible sont exemptées des exigences de Reg. T. 

 

Pour en apprendre plus

Définitions importantes concernant la marge

Outils fournis pour surveiller et gérer la marge

Déterminer le pouvoir d'achat

Comment déterminer si vous emprunter des fonds à IBKR

Pourquoi IBKR calcule et signale une exigence de marge quand je n'emprunte pas de fonds ?

Trader sur marge avec un compte IRA

Qu'est-ce qu'un SMA et comment fonctionne-t-il ?

Une liquidation sera-t-elle repoussée par IBKR si je dépose des fonds sur mon compte ?

Overview: 

La politique de conformité de marge d'IBKR n'autorise pas les transferts ou autres dépôts s'il y une violation/insuffisance de marge dans le compte. En cas d'une violation/insuffisance de marge, le compte en insuffisance est immédiatement soumis à liquidation. Les liquidations automatiques sont réalisées avec des ordres de marché, et tout ou partie des positions du compte peuvent être liquidées. Dans certains cas, en raison de conditions de marché spécifiques, une insuffisance est mieux traitée par liquidation manuelle.

Les fonds déposés ou transférés sur le compte ne sont pas pris en considération du point de vue de la gestion des risques tant que ces fonds n’ont pas été compensés par tous les fonds et canaux bancaires appropriés et qu’ils sont officiellement sur le compte. Le système de liquidation est automatisé et programmé pour agir immédiatement en cas de violation/insuffisance de marge.

Pour les clients Prime : L’exécution externe n’est pas un moyen de résoudre les déficits en temps réel, car les transactions externes ne seront pas prises en considération à des fins de marge bénéficiaire avant 21h ET à la date de transaction ou lorsque les transactions ont été signalées et mises en correspondance avec des confirmations externes, selon la date la plus tardive. Le trading externe pour les options à échéance, le jour de l’expiration, est également déconseillé en raison du potentiel de rapports tardifs ou inexacts qui peuvent conduire à des calculs de marge erronés ou à une activité d’exercice et d’affectation incorrecte. Les clients qui souhaitent trader des options à échéance le jour de l’expiration et en dehors d’IB doivent charger leur fichier FTP au plus tard à 14h50 ET, et le faire à leur propre risque.

Définitions clés concernant la marge

Overview: 

Retrouvez ci-dessous une liste des termes concernant la marge les plus utilisés :

Capitaux propres avec valeur de prêt (ELV) – Forme la base pour déterminer si un client dispose des actifs nécessaires pour initier ou maintenir des positions de titres. Égal aux espèces + la valeur des actions + la valeur des obligations + la valeur des fonds communs de placement + la valeur des options européennes et asiatiques (exclut la valeur marchande des titres américains et des options sur contrats à terme et les liquidités conservées dans le segment des contrats à terme). 

 
 
Fonds disponibles (ELV - marge initiale) - équivaut aux capitaux propres avec la valeur du prêt moins l’exigence de marge initiale.
 
 
Liquidité excédentaire (ELV - Marge de maintien) - équivaut aux capitaux propres avec la valeur du prêt moins l’exigence de marge de maintien.
 
 
Exigence de marge initiale - La partie minimale d’un nouvel achat de titres qu’un investisseur doit payer en espèces. Pour les actions américaines, elle est définie par Reg. T et est actuellement de 50 % (Marge initiale Reg. T). Comme IB calcule la marge en temps réel et Reg. est appliqué à la fin de la journée, IB effectue une vérification de l’exigence de marge initiale au point de vente, mais à un taux généralement inférieur à 50 % (Marge initiale IB). 
 
 
Exigence de marge de maintien – le montant des fonds propres qui doit être maintenu afin de continuer à conserver une position. Aux États-Unis, les règles des bourses de cotation précisent les exigences de marge de maintien sur les transactions sur titres soumises à l’approbation de la SEC.  L’exigence de marge de maintien de la bourse pour les positions longues sur actions est actuellement fixée à 25 %, bien que les courtiers établissent souvent des exigences de « marge interne » supérieures à cela, en particulier lorsque le titre est considéré comme peu coûteux ou soumis à des changements volatils de prix.  L’exigence de marge de maintien de change pour les positions courtes sur actions est actuellement fixée à 30 %.
 
 
Valeur liquidative nette (NLV) – pour un compte de titres : égal à la valeur totale en espèces + la valeur des actions + la valeur des titres d’options + la valeur de l’obligation + la valeur du fonds. Pour un compte de contrats à terme : égal à la valeur monétaire totale + la valeur des options sur contrats à terme. 
 
Soft Edge Margin (SEM) – si, au cours de la journée de trading, la valeur d’un compte avec valeur de prêt est égale à au moins 90 % de l’exigence de marge de maintien, il ne sera pas soumis à liquidation avant 15h45 ET pour les actions américaines (c'est-à-dire le plus tôt de : 15 minutes avant la clôture des marchés, 15 minutes avant la fin des heures de liquidation ou le début de l’heure d’application de Reg. T), moment auquel l’exigence de marge de maintien doit être satisfaite. L’heure de début du SEM pour les actions américaines est 09h30 ET et pour les autres produits, la plus tardive des options suivantes : l’ouverture du marché (heure la plus tardive si la cotation est multiple ) ; ou début des heures de liquidation.  

 

Pouvoir d’achat - la valeur maximale en dollars des titres que vous pouvez acheter dans votre compte sans déposer de fonds propres supplémentaires.  Pour un compte au comptant, cela est égal au résultat le plus petit entre l’ELV et l’ELV du jour précédent moins l’exigence de marge initiale.  Pour un compte sur marge, cela correspond aux fonds disponibles * 4 (réciproque du taux de marge de maintien de 25 %)
 
Special Memorandum Account (SMA) – ne représente ni les capitaux propres ni les liquidités, mais plutôt une ligne de crédit créée lorsque la valeur marchande des titres dans un compte sur marge Reg. T augmente.  Alors qu’une augmentation de la valeur marchande par rapport au coût d'origine crée un SMA, une baisse ultérieure de la valeur marchande n’a aucun effet sur le SMA.  Un SMA ne déclinera que s’il est utilisé pour acheter des titres ou retirer de l’argent et la seule restriction quant à son utilisation est que les achats ou retraits supplémentaires ne ramènent pas le compte en dessous de l’exigence de marge de maintien. Un SMA augmentera également dollar pour dollar en cas de dépôts en espèces ou de dividendes.

 

Valeur de position brute des titres (GPV) – Valeur absolue de la valeur de l’action longue + valeur de l'action à découvert + valeur de l’option longue + valeur de l’option à découvert + valeur notionnelle SSF longue + valeur notionnelle SSF à découvert + valeur du fonds.

 

Quelles formules utiliser pour calculer la marge sur des options ?

Overview: 

Il existe de nombreuses formules pour calculer l'exigence de marge des options.  La formule utilisée dépend du type d'option ou de la stratégie déterminée par le système.  Il existe un nombre important de formules détaillées qui sont appliquées à diverses stratégies.  Pour trouver ces informations, rendez-vous sur la page d'accueil IBKR sur www.interactivebrokers.com.  Choisissez le menu Trading et cliquez sur Marge.  Depuis la page Exigences de marge, cliquez sur l'onglet Options.  Sur cette page, vous trouverez un tableau qui liste toutes les stratégies possibles, et les différentes formules utilisées pour calculer la marge de chaque.

Background: 

Les informations ci-dessus s'appliquent pour les options sur actions et les options sur indices.  Les options sur contrats à terme emploient une méthodologie complètement différente appelée la marge SPAN.  Pour plus d'informations sur la marge SPAN, faites une recherche sur cette page pour « SPAN » ou « marge d'option sur contrats à terme ». 

Pourquoi mes positions ont-elles été liquidées ?

Overview: 

La plupart des liquidations surviennent en raison de violations de marge.  Il existe deux types principaux de violation de marge qui s'appliquent au comptes sur marge, marge de maintien, et marge Reg. T.

En plus de l'insuffisance de marge, les liquidations peuvent survenir comme résultat d'une exposition post-échéance ou d'autres raisons spécifiques au compte, qui peuvent dépendre du type de compte ou des placements présents dans le compte.  Pour une liste détaillée des algorithmes de gestion du risque appliqués pour assurer la conformité du compte et qui pourraient entraîner des liquidations de compte, veuillez consulter la page Trading - Marge, sur le site IBKR.

 

Background: 

1.  Violation de marge de maintenance :  Dans un compte, les titres avec valeur d'emprunt (ELV) doivent toujours être supérieurs à l'exigence de marge de maintien actuelle (MMR) sur les positions détenus dans le compte.  La différence entre l'ELV et la MMR est la liquidité excédentaire actuelle ; autrement dit, une manière plus simple de surveiller un compte est de s'assurer que la liquidité excédentaire actuelle reste positive.  Si elle devient négative, il s'agit d'une violation de la marge de maintien. 

2.  Violation Reg T :  Dans la sections Soldes de la fenêtre de compte, on retrouve un chiffre intitulé Special Memorandum Account (SMA).  Le Réserve fédérale américaine a une période d'application pour ce compte, de 15 h 50 à 17 h 20 ET chaque jour de trading. Au cours de cette période, le solde du SMA doit être positif.  Si le SMA devient négatif pendant entre 15 h 50 et 17 h 20 EST, il s'agira d'une violation de marge Reg T. 

En cas de violation de marge, le compte fera l'objet d'une liquidation automatique en temps réel.  Les liquidations sont réalisées sur des ordres de marché, et toute position du compte peut être liquidée.

Qu'est-ce que le SMA et quel est son fonctionnement ?

Overview: 

SMA désigne les comptes Special Memorandum, qui ne représentent ni des titres ni des espèces, mais une ligne de crédit créé quand la valeur marchande des titres est en Reg. La valeur du compte T margin augmente. Son objectif est de préserver le pouvoir d'achat que les gains non réalisés fournissent pour les achats suivants qui, sans ce traitement, ne seront assurés que par le retrait des liquidités excédentaires et leur dépôt au moment du prochain achat. Dans ce sens, le SMA aide à maintenir une valeur de compte stable et réduit les transactions d'approvisionnement superflues.

Si le SMA augmente quand le valeur du titre augmente, il ne baisse pas si le titre perd de la valeur. Le SMA ne baissera que lorsque des titres seront achetés ou des espèces seront retirées, et la seule restriction concernant son utilisation est que les achats ou retraits ultérieurs ne doivent pas faire baisser le compte en dessous de la marge de maintenance requise. Les transactions qui peuvent faire augmenter le SMA sont les dépôts d'espèces, le revenu en intérêts, les dividendes reçus ou les ventes de titres (50 % des recettes nettes). Il est important de noter que le solde du SMA représente un regroupement de chaque entrée comptable historique impactant son niveau en commençant par le moment où le compte a été ouvert. Au vu temps et du volume d'entrées que cela représente généralement, concilier le niveau actuel du SMA depuis les relevés d'activité journaliers est possible, mais peu pratique. 

Pour illustrer le fonctionnement du SMA, supposons que titulaire de compte dépose 5,000 $ et achète 10,000 $ de titres ayant une valeur d'emprunt de 50 % (ou une exigence de marge égale à 1 – valeur d'emprunt, ou 50 % également). Les valeurs de compte avant et après apparaîtraient comme suit :

Élément
Description
Événement 1 - Dépôt initial
Événement 2 - Achat d'actions
A.
Trésorerie
5,000 $
(5,000 $)
B.
Valeur marchande de la position longue sur l'action
0 $
10,000 $
C.
Valeur nette de liquidation/AVE* (A + B)
5,000 $
5,000 $
D.
Exigence de marge initiale (B * 50 %)
0 $
5,000 $
E
Fonds disponibles (C - D)
5,000 $
0 $
F.
SMA
5,000 $
0 $
G.
Pouvoir d'achat
10,000 $
0 $

Ensuite, supposons que la position longue sur action augmente à 12,000 $. Cette augmentation de 2,000 $ en valeur marchande créerait un SMA de 1,000 $, ce qui permet au titulaire du compte de : 1) acheter des titres supplémentaires pour une valeur de 2,000 $ sans déposer de fonds supplémentaires et en supposant un taux de marge de 50 % ; ou 2) retirer 1,000 $ en espèces, qui peuvent être payés en augmentant le solde de débit si le compte ne contient pas d'espèces. Voir ci-dessous :

Élément
Description
Événement 2 - Achat d'actions
Événement 3 - Augmentation de l'action
A.
Trésorerie
(5,000 $)
(5,000 $)
B.
Valeur marchande de la position longue sur l'action
10,000 $
12,000 $
C.
Valeur nette de liquidation/AVE* (A + B)
5,000 $
7,000 $
D.
Exigence de marge initiale (B * 50 %)
5,000 $
6,000 $
E
Fonds disponibles (C - D)
0 $
1,000 $
F.
SMA
0 $
1,000 $
G.
Pouvoir d'achat
0 $
2,000 $

*AVE désigne un avoir avec valeur d'emprunt qui, dans cet exemple, est égal à la valeur nette de liquidation.

Pour finir, veuillez noter que le SMA est un Reg. Le concept T est utilisé pour évaluer si les comptes titres détenus par IB LLC sont conformes aux exigences de marge initiale d'un jour à l'autre et n'est pas utilisé pour déterminer la conformité avec les exigences de marge de maintenance que ce soit intraday ou d'un jour à l'autre. Il n'est également pas utilisé pour déterminer si les comptes de contrats sont conformes à la marge. De la même manière, les comptes déclarant un SMA négatif d'un jour à l'autre, ou si les exigences de marge Reg. T prennent effet (15 h 50 ET) peuvent faire l'objet de liquidations de positions pour assurer la conformité à la marge.

 

 

Allocation of Partial Fills

Title:

How are executions allocated when an order receives a partial fill because an insufficient quantity is available to complete the allocation of shares/contracts to sub-accounts?

 

Overview:

From time-to-time, one may experience an allocation order which is partially executed and is canceled prior to being completed (i.e. market closes, contract expires, halts due to news, prices move in an unfavorable direction, etc.). In such cases, IB determines which customers (who were originally included in the order group and/or profile) will receive the executed shares/contracts. The methodology used by IB to impartially determine who receives the shares/contacts in the event of a partial fill is described in this article.

 

Background:

Before placing an order CTAs and FAs are given the ability to predetermine the method by which an execution is to be allocated amongst client accounts. They can do so by first creating a group (i.e. ratio/percentage) or profile (i.e. specific amount) wherein a distinct number of shares/contracts are specified per client account (i.e. pre-trade allocation). These amounts can be prearranged based on certain account values including the clients’ Net Liquidation Total, Available Equity, etc., or indicated prior to the order execution using Ratios, Percentages, etc. Each group and/or profile is generally created with the assumption that the order will be executed in full. However, as we will see, this is not always the case. Therefore, we are providing examples that describe and demonstrate the process used to allocate partial executions with pre-defined groups and/or profiles and how the allocations are determined.

Here is the list of allocation methods with brief descriptions about how they work.

·         AvailableEquity
Use sub account’ available equality value as ratio. 

·         NetLiq
Use subaccount’ net liquidation value as ratio

·         EqualQuantity
Same ratio for each account

·         PctChange1:Portion of the allocation logic is in Trader Workstation (the initial calculation of the desired quantities per account).

·         Profile

The ratio is prescribed by the user

·         Inline Profile

The ratio is prescribed by the user.

·         Model1:
Roughly speaking, we use each account NLV in the model as the desired ratio. It is possible to dynamically add (invest) or remove (divest) accounts to/from a model, which can change allocation of the existing orders.

 

 

 

Basic Examples:

Details:

CTA/FA has 3-clients with a predefined profile titled “XYZ commodities” for orders of 50 contracts which (upon execution) are allocated as follows:

Account (A) = 25 contracts

Account (B) = 15 contracts

Account (C) = 10 contracts

 

Example #1:

CTA/FA creates a DAY order to buy 50 Sept 2016 XYZ future contracts and specifies “XYZ commodities” as the predefined allocation profile. Upon transmission at 10 am (ET) the order begins to execute2but in very small portions and over a very long period of time. At 2 pm (ET) the order is canceled prior to being executed in full. As a result, only a portion of the order is filled (i.e., 7 of the 50 contracts are filled or 14%). For each account the system initially allocates by rounding fractional amounts down to whole numbers:

 

Account (A) = 14% of 25 = 3.5 rounded down to 3

Account (B) = 14% of 15 = 2.1 rounded down to 2

Account (C) = 14% of 10 = 1.4 rounded down to 1

 

To Summarize:

A: initially receives 3 contracts, which is 3/25 of desired (fill ratio = 0.12)

B: initially receives 2 contracts, which is 2/15 of desired (fill ratio = 0.134)

C: initially receives 1 contract, which is 1/10 of desired (fill ratio = 0.10)

 

The system then allocates the next (and final) contract to an account with the smallest ratio (i.e. Account C which currently has a ratio of 0.10).

A: final allocation of 3 contracts, which is 3/25 of desired (fill ratio = 0.12)

B: final allocation of 2 contracts, which is 2/15 of desired (fill ratio = 0.134)

C: final allocation of 2 contract, which is 2/10 of desired (fill ratio = 0.20)

The execution(s) received have now been allocated in full.

 

Example #2:

CTA/FA creates a DAY order to buy 50 Sept 2016 XYZ future contracts and specifies “XYZ commodities” as the predefined allocation profile. Upon transmission at 11 am (ET) the order begins to be filled3 but in very small portions and over a very long period of time. At 1 pm (ET) the order is canceled prior being executed in full. As a result, only a portion of the order is executed (i.e., 5 of the 50 contracts are filled or 10%).For each account, the system initially allocates by rounding fractional amounts down to whole numbers:

 

Account (A) = 10% of 25 = 2.5 rounded down to 2

Account (B) = 10% of 15 = 1.5 rounded down to 1

Account (C) = 10% of 10 = 1 (no rounding necessary)

 

To Summarize:

A: initially receives 2 contracts, which is 2/25 of desired (fill ratio = 0.08)

B: initially receives 1 contract, which is 1/15 of desired (fill ratio = 0.067)

C: initially receives 1 contract, which is 1/10 of desired (fill ratio = 0.10)

The system then allocates the next (and final) contract to an account with the smallest ratio (i.e. to Account B which currently has a ratio of 0.067).

A: final allocation of 2 contracts, which is 2/25 of desired (fill ratio = 0.08)

B: final allocation of 2 contracts, which is 2/15 of desired (fill ratio = 0.134)

C: final allocation of 1 contract, which is 1/10 of desired (fill ratio = 0.10)

 

The execution(s) received have now been allocated in full.

Example #3:

CTA/FA creates a DAY order to buy 50 Sept 2016 XYZ future contracts and specifies “XYZ commodities” as the predefined allocation profile. Upon transmission at 11 am (ET) the order begins to be executed2  but in very small portions and over a very long period of time. At 12 pm (ET) the order is canceled prior to being executed in full. As a result, only a portion of the order is filled (i.e., 3 of the 50 contracts are filled or 6%). Normally the system initially allocates by rounding fractional amounts down to whole numbers, however for a fill size of less than 4 shares/contracts, IB first allocates based on the following random allocation methodology.

 

In this case, since the fill size is 3, we skip the rounding fractional amounts down.

 

For the first share/contract, all A, B and C have the same initial fill ratio and fill quantity, so we randomly pick an account and allocate this share/contract. The system randomly chose account A for allocation of the first share/contract.

 

To Summarize3:

A: initially receives 1 contract, which is 1/25 of desired (fill ratio = 0.04)

B: initially receives 0 contracts, which is 0/15 of desired (fill ratio = 0.00)

C: initially receives 0 contracts, which is 0/10 of desired (fill ratio = 0.00)

 

Next, the system will perform a random allocation amongst the remaining accounts (in this case accounts B & C, each with an equal probability) to determine who will receive the next share/contract.

 

The system randomly chose account B for allocation of the second share/contract.

A: 1 contract, which is 1/25 of desired (fill ratio = 0.04)

B: 1 contract, which is 1/15 of desired (fill ratio = 0.067)

C: 0 contracts, which is 0/10 of desired (fill ratio = 0.00)

 

The system then allocates the final [3] share/contract to an account(s) with the smallest ratio (i.e. Account C which currently has a ratio of 0.00).

A: final allocation of 1 contract, which is 1/25 of desired (fill ratio = 0.04)

B: final allocation of 1 contract, which is 1/15 of desired (fill ratio = 0.067)

C: final allocation of 1 contract, which is 1/10 of desired (fill ratio = 0.10)

 

The execution(s) received have now been allocated in full.

 

Available allocation Flags

Besides the allocation methods above, user can choose the following flags, which also influence the allocation:

·         Strict per-account allocation.
For the initially submitted order if one or more subaccounts are rejected by the credit checking, we reject the whole order.

·         “Close positions first”1.This is the default handling mode for all orders which close a position (whether or not they are also opening position on the other side or not). The calculation are slightly different and ensure that we do not start opening position for one account if another account still has a position to close, except in few more complex cases.


Other factor affects allocations:

1)      Mutual Fund: the allocation has two steps. The first execution report is received before market open. We allocate based onMonetaryValue for buy order and MonetaryValueShares for sell order. Later, when second execution report which has the NetAssetValue comes, we do the final allocation based on first allocation report.

2)      Allocate in Lot Size: if a user chooses (thru account config) to prefer whole-lot allocations for stocks, the calculations are more complex and will be described in the next version of this document.

3)      Combo allocation1: we allocate combo trades as a unit, resulting in slightly different calculations.

4)      Long/short split1: applied to orders for stocks, warrants or structured products. When allocating long sell orders, we only allocate to accounts which have long position: resulting in calculations being more complex.

5)      For non-guaranteed smart combo: we do allocation by each leg instead of combo.

6)      In case of trade bust or correction1: the allocations are adjusted using more complex logic.

7)      Account exclusion1: Some subaccounts could be excluded from allocation for the following reasons, no trading permission, employee restriction, broker restriction, RejectIfOpening, prop account restrictions, dynamic size violation, MoneyMarketRules restriction for mutual fund. We do not allocate to excluded accountsand we cancel the order after other accounts are filled. In case of partial restriction (e.g. account is permitted to close but not to open, or account has enough excess liquidity only for a portion of the desired position).

 

 

Footnotes:

1.        Details of these calculations will be included in the next revision of this document.

2.        To continue observing margin in each account on a real-time basis, IB allocates each trade immediately (behind the scenes) however from the CTA and/or FA (or client’s) point of view, the final distribution of the execution at an average price typically occurs when the trade is executed in full, is canceled or at the end of day (whichever happens first).

3.       If no account has a ratio greater than 1.0 or multiple accounts are tied in the final step (i.e. ratio = 0.00), the first step is skipped and allocation of the first share/contract is decided via step two (i.e. random allocation).

 

Bienvenue chez Interactive Brokers

Overview: 

Maintenant que votre compte est approvisionné et approuvé, vous pouvez commencer à trader. Les informations ci-dessous vous aideront à démarrer en tant que nouveau client d'Interactive Brokers.

  1. Votre argent
  2. Configurer votre compte pour le trading
  3. Comment trader
  4. Trader à travers le monde
  5. Cinq rappels pour tirer pleinement parti de nos services

 1. Votre argent

Dépôts et retraits  Informations générales. Toutes les transactions sont gérées par le biais de votre  Gestion de compte sécurisée.
Dépôts
Tout d'abord, vous créez une notification de dépôt depuis Gestion de compte> Approvisionnement > Transferts de fonds > Type de transactions : “Dépôt” Comment créer une notification de dépôt. La seconde étape consiste à demander à votre banque d'effectuer un virement en utilisant les coordonnées bancaires fournies dans votre Notification de dépôt.
Retraits
Créez une instruction de dépôt via Gestion de compte > Approvisionnement > Transfert de fonds > Type de transaction : "Retraits" Comment créer des instructions de retrait
Si vous demandez un retrait dépassant les limites de retrait, il sera considéré comme un retrait exceptionnel et par conséquent, le détenteur du compte et le compte IB devront être les mêmes. Si le compte bancaire du destinataire a été utilisé pour un dépôt, le retrait sera traité. Dans le cas contraire, vous devez contacter le service clientèle et fournir les documents requis.
Résolution de problèmes
Dépôts : ma banque m'a envoyé de l'argent mais je ne vois pas ce montant crédité sur mon compte IB.

Raisons possibles :
a) Un transfert d'argent prend entre 1 et 4 jours ouvrés
b) La notification de dépôt est manquante. Vous devez la créer via votre Gestion de compte et envoyer un ticket au service clientèle
c) Les informations de modification sont manquantes. Votre nom ou le numéro de compte IB ne sont pas indiqués dans les informations de transfert. Vous devez contacter votre banque et demander les informations complètes.
d) La compensation par ACH initiée par IB est limitée à 100k USD par périodes de 7 jours. Si vous avez ouvert un compte Portfolio Margin avec une exigence de dépôt minimum de 110k, un virement est sans doute la meilleure option pour réduire le temps d'attente avant votre première transaction. Si vous avez opté pour une compensation par ACH, un temps d'attente de presque 2 semaines est à prévoir. Une autre solution est d'utiliser temporairement un compte RegT.

Retraits : J'ai demandé un retrait mais je ne vois pas cet argent crédité sur mon compte bancaire.

Raisons possibles :

a) Un transfert de fonds prend entre 1 à 4 jours ouvrés
b) Rejet. Le montant demandé excède le montant maximum disponible. Veuillez vérifier le solde de votre compte. Veuillez noter que conformément aux exigences réglementaires, lorsque les fonds sont déposés, ils doivent être détenus pendant une période de 3 jours avant qu'ils ne soient disponibles.

c) Votre banque a retourné les fonds. La raison en est sans doute que les noms du compte bancaire destinataire et émetteur ne correspondent pas.

2. Configurez votre compte pour le trading

Différence entre un compte de marge et un compte au comptant : si vous avez choisi de faire une demande d'ouverture de compte FastTrack, le type de compte par défaut est un compte au comptant avec autorisations de trading d'actions américaines. Si vous souhaitez trader avec un effet de levier et réaliser des opérations sur marge, voici comment faire une demande de compte de marge Reg T.


Autorisations de trading

Afin de trader une classe d'actifs particulière dans un pays donné, vous devez obtenir les autorisations de trading via votre Gestion de compte. Veuillez noter que les autorisations de trading sont obtenues gratuitement. Il vous sera par contre demandé de signer des clauses d'informations du risque conformément à la réglementation imposée par les organismes régulateurs du pays. Comment demander des autorisations de trading
Données de marché

Si vous voulez recevoir des données de marché en temps réel pour un produit ou une Bourse en particulier, vous devez vous abonner à une des liasses de données de marché qui sont facturées par la Bourse.  Comment s'abonner aux données de marché

L'assistant de données de marché vous aidera à choisir la bonne liasse. Consultez la vidéo vous expliquant leur fonctionnement.
Les clients ont la possibilité de recevoir gratuitement des données de marché en différé en cliquant sur le bouton correspondant aux données gratuites en différé sur une ligne de symbole pour laquelle ils n'ont pas de souscription.

Comptes gérants indépendants

Jetez un oeil à notre guide  "Comment commencer en tant que gérant indépendant". Vous trouverez ici des informations sur la manière de créer des utilisateurs supplémentaires sur votre compte de gérant et comment leur conférer des droits d'accès.

3. Comment trader

L'Academie du trading est le lieu où vous apprendrez comment utiliser nos plateformes. Vous y trouverez nos webinaires, live ou enregistrés dans 10 langues différentes, ainsi que de la documentation sur nos différentes plateformes de trading.

Trader Workstation (TWS)

Les traders qui ont besoin d'outils de trading plus sophistiqués peuvent utiliser notre Trader Workstation (TWS). Élaborée pour les teneurs de marché, cette plateforme vous propose une interface tableur qui prend en charge plus de soixante types d'ordres, des outils de trading adaptés à toutes les stratégies et un aperçu de votre solde et de vos activités en temps réel, pour trader plus rapidement et plus efficacement.

Essayez nos deux versions :

TWS Mosaic : intuitive, accès simple au trading, gestion des ordres, listes de suivi, graphiques, disponibles dans une fenêtre unique

TWS Classic : une gestion des ordres avancée pour les traders ayant besoin d'outils plus sophistiqués et d'algorithmes.

Description et informations générales / Guide de prise en main rapide / Manuel utilisateur


Visites guidées interactives : Les bases de TWS / Configuration de TWS / TWS Mosaic
Comment passer un ordre :  Vidéo Classic TWS / Vidéo Mosaic
Outils de trading : Description et informations générales / Guide utilisateurs
Conditions préalables : Comment installer Java pour Windows / Comment installer Java pour MAC / Les ports 4000 et 4001 doivent être ouverts
Se connecter à TWS / Télécharger TWS


WebTrader

Les traders qui préfèrent une interface simplifiée peuvent utiliser notre plateforme HTML WebTrader, qui offre une présentation claire et simplifiée des données de marché et vous permet d'envoyer des ordres, de suivre l'évolution de vos comptes et de vos exécutions. Utilisez la dernière version du WebTrader pour votre navigateur

Guide de prise en main rapide / Manuel d'utilisation de WebTrader
Introduction : Vidéo WebTrader
Comment passer un ordre : Vidéo WebTrader
Connexion WebTrader


MobileTrader

Nos solutions mobiles vous permettent de trader sur votre compte IB durant vos déplacements. MobileTWS pour iOS et mobileTWS pour Blackberry sont conçus spécialement pour ces appareils tandis que la version plus générique MobileTrader prend en charge la plupart des autre smartphones.

Description et informations générales

Types d'ordres  Types d'ordres disponibles et descriptions / Vidéos / Visites guidées / Manuel d'utilisation
Trading simulé Description générale et informations  / Comment obtenir un compte de trading simulé
Une fois votre compte de trading simulé créé, les données de marché de votre compte simulé et de votre compte réel seront mises en commun : Gestion de compte > Gérer un compte > Paramètres > Trading simulé

 4. Tradez dans le monde entier

Les comptes IB sont des comptes multi-devises. Votre compte peut contenir différentes devises au même moment. Cela vous permet de trader de multiples produits dans le monde à partir d'un seul compte.

Devise de base

Votre devise de base détermine la devise utilisée sur vos relevés de compte et celle utilisée pour déterminer les exigences de marge. La devise de base est déterminée lorsque vous ouvrez un compte. Les clients peuvent modifier la devise de base à tout moment sur leur Gestion de compte.

Nous ne convertissons pas automatiquement les devises dans votre devise de base

Les conversions de devises doivent être réalisées manuellement par le client. Sur cette vidéo, vous apprendrez comment effectuer une conversion de devise. Afin d'ouvrir une position libellée dans une devise différente de celle utilisée sur votre compte, vous avez deux possibilités :

A) Conversion de la devise
B) Prêt sur marge IB. (Non disponible pour les comptes au comptant)
Ce cours vous explique les mécanismes des transactions Forex. 

5. Rappels utiles

1. Recherche de contrats
Vous trouverez ici tous nos produits, symboles et spécifications.

2. Base de connaissance IB
La base de connaissance est composée d'un glossaire terminologique, de guides pratiques ainsi que de conseils et recommandations en cas de problèmes. Elle vise à aider les clients IB à gérer leurs comptes. Saisissez votre requête dans la fenêtre de recherche et vous obtiendrez une réponse à votre question.

3. Gestion de compte

De la même manière que votre plateforme de trading vous donne accès aux marchés, la Gestion de compte vous permet d'accéder à votre compte IB. Utilisez la Gestion de compte pour gérer les tâches liées à votre compte telles que le retrait ou dépôt de fonds, la consultation de vos relevés, la souscription aux données de marché ou leur modification, les autorisations de trading et la vérification ou modification de vos informations personnelles.

Connexion Gestion de compte / Guide d'utilisation rapide de la Gestion de compte / Guide d'utilisation de la Gestion de compte

4.Systèmes d'accès sécurisé

Afin de vous garantir le plus haut niveau de sécurité en ligne, Interactive Brokers a mis en place une système d'accès sécurisé
(Secure Login System - SLS) par lequel l'accès à votre compte se fait par un processus d'authentification en deux temps. Cette double authentification permet de confirmer votre identité au moment de la connexion de deux manières :   1) Par une information dont vous avez connaissance (votre nom d'utilisateur et mot de passe ); et 2) Par quelque chose que vous possédez (un appareil de sécurité fourni par IB qui génère un code de sécurité aléatoire, valable une seule fois). Votre nom d'utilisateur et mot de passe ainsi que la possession physique de l'appareil étant requis, participer au système d'accès sécurisé élimine la possibilité pour quiconque d'accéder à votre compte.

Comment activer votre appareil de sécurité / Comment obtenir une carte de sécurité / Comment retourner un appareil de sécurité

Si vous oubliez votre mot de passe ou perdez votre carte de sécurité, veuillez nous contacter pour une assistance immédiate.


5. Relevés et rapports

Facile à consulter et à personnaliser, nos relevés et rapports recouvrent tous les aspects de votre compte Interactive Brokers. Comment consulter un relevé d'activités

 

Order Preview - Check Exposure Fee Impact

IB provides a feature which allows account holders to check what impact, if any, an order will have upon the projected Exposure Fee. The feature is intended to be used prior to submitting the order to provide advance notice as to the fee and allow for changes to be made to the order prior to submission in order to minimize or eliminate the fee.

The feature is enabled by right-clicking on the order line at which point the Order Preview window will open. This window will contain a link titled "Check Exposure Fee Impact" (see red highlighted box in Exhibit I below).

Exhibit I

 

Clicking the link will expand the window and display the Exposure fee, if any, associated with the current positions, the change in the fee were the order to be executed, and the total resultant fee upon order execution (see red highlighted box in Exhibit II below).  These balances are further broken down by the product classification to which the fee applies (e.g. Equity, Oil). Account holders may simply close the window without transmitting the order if the fee impact is determined to be excessive.

Exhibit II

 

Please see KB2275 for information regarding the use of IB's Risk Navigator for managing and projecting the Exposure Fee and KB2344 for monitoring fees through the Account Window

 

Important Notes

1. The Estimated Next Exposure Fee is a projection based upon readily available information.  As the fee calculation is based upon information (e.g., prices and implied volatility factors) available only after the close, the actual fee may differ from that of the projection.

2. The Check Exposure Fee Impact is only available for accounts that have been charged an exposure fee in the last 30 days

Syndicate content